Dossier sur les autoroutes en France

Une autoroute se définit comme une route à chaussées séparées pour chacun des deux sens et conçue pour la circulation rapide des véhicules. Quand et dans quelles conditions le réseau autoroutier a-t-il vu le jour ? Combien y a t-il d’autoroutes en France ? Quelle est la taille du réseau actuel ? Quelles sont les règles de circulation ? Nous répondons à toutes ces questions. A noter qu’il y a de nombreuses questions sur les autoroutes lors de l’examen du code de la route, méfiance !

Historique du réseau autoroutier en France :

Les origines du réseau autoroutier français datent de 1927, année où fut menée la toute première étude pour la réalisation d’une autoroute. La Seconde guerre mondiale bouleversa le projet et il fallu attendre 1946 pour que soit ouverte la première autoroute en France. Elle s’étendait sur environ 20 kilomètres et reliait Saint-Cloud à Orgeval. La période d’après-guerre est celle de l’essor du réseau autoroutier. Après la réalisation de cette première autoroute conçue pour desservir la capitale, d’autres autoroutes voient le jour sur le territoire français. A partir de 1950, le secteur connait une évolution rapide. Le réseau est désormais encadré d’un point de vue législatif et institutionnel, la première société d’autoroutes est fondée, le premier péage est mis en place … Le cadre législatif permit notamment d’organiser le mode de financement du développement du réseau.

Combien il y a t-il d’autoroutes en France et quelle est la taille du réseau actuel ?

Le réseau autoroutier français se compose de 142 autoroutes, ce qui représente un total de 9112 kilomètres de voies concédées. Le réseau autoroutier est également équipé de plus de 2830 kilomètres de voies non concédées. Toutes les voies réunies forment un ensemble qui atteint approximativement 11900 kilomètres.
Les autoroutes sont numérotées en fonction des zones géographiques.

L’organisation est la suivante :

– Les autoroutes numérotées de A1 à A19 sont les radiales de la capitale.
– Les autoroutes numérotées de A20 à A29 se situent dans la partie Nord du pays.
– Les autoroutes numérotées de A30 à A39 s’étendent quant à elles dans la partie Est.
– Les autoroutes numérotées de A40 à A49 se trouvent dans la région des Alpes.
– Les autoroutes numérotées de A50 à A59 se situent dans la zone Marseillaise.
– Les autoroutes numérotées de A60 à A69 s’étendent dans la partie Sud-Ouest.
– Les autoroutes numérotées de A70 à A79 couvrent le centre de la France.
– Les autoroutes numérotées de A80 à A89 sont à l’Ouest de la capitale.

A noter que certaines autoroutes relient la France aux pays voisins, comme les autoroutes A1 et A2 qui sont reliées à l’autoroute européenne 19, par laquelle on peut rejoindre Amsterdam et Bruxelles.

Les règles de circulation sur les autoroutes :

Il existe différentes réglementations relatives à l’usage des autoroutes. Ne pas les respecter est considéré comme une infraction et entraîne ainsi une sanction, comme un PV, une suspension de permis, etc.

– Concernant la vitesse, toute voiture est autorisée à conduire jusqu’à 130 km/h. Au-delà, le conducteur est en infraction.
– Il est interdit de faire une marche arrière sur l’autoroute.
– Il est interdit de rouler sur la bande d’arrêt d’urgence.
Il existe d’autres réglementations qui sont d’avantage des règles de conduite que des interdictions.
– Notamment, il faut toujours doubler une automobile par la gauche.
– Ne pas emprunter la voie réservée aux véhicules lents si on roule à plus de 60km/h.
Enfin, l’accès aux autoroutes est interdit aux piétons, aux vélos, aux cyclomoteurs, à tout véhicule ne pouvant pas atteindre 70km/h, à tous les véhicules en remorquant un autre par le biais d’une attache improvisée, aux quadricycles à moteur n’ayant pas d’habitacle et aux véhicules agricoles.

Qui possède les autoroutes ?

La majeure partie des autoroutes françaises est concédée à des entreprises privées et publiques. Parmi ces entreprises, on peut notamment citer la SANEF (Société des Autoroutes du Nord et de l’Est de la France), la SAPRR (Société des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône), et le groupe Vinci.

Autoroutes et coût :

Les autoroutes ne sont pas gratuites et les automobilistes doivent s’acquitter d’une somme d’argent au niveau du péage. Le tarif varie en fonction de l’autoroute empruntée et du nombre de kilomètres parcouru.

L’argent ainsi récolté sert à entretenir les autoroutes et à conserver le réseau en bon état ; à améliorer le réseau si nécessaire ; et à développer des services complémentaires.